Discussion:
L'automobile, chauchemard de l'Amérique du Nord : à l'intention de Rattus
(trop ancien pour répondre)
Boromir
2004-09-16 02:27:11 UTC
Permalink
Pendant que les Européens ont investi massivement dans le transport en commun
(urbain et interurbain), que ce soit les autobus, tramways, trains de banlieue,
métros, réseaux ferroviaire entre les villes dont TGV, ici en Amérique du Nord,
on a mis toute notre argent dans le transport routier individuel. Après tout,
comme dirait Jeff Fillion, c'est une question de LIBARTÉ !!

Aujourd'hui, on se rend compte que notre réseau routier est entrain de saturer,
dans toutes les villes, même à Québec. On dit même que l'ajout de nouvelles
routes ne corrigera pas le problème, au contraire, ça va l'accentuer. Et même
si Rattus (un criss de trou de cul) à voulu nous faire croire qu'au Texas, tout
était rose

http://groups.google.ca/groups?q=g:thl3153266793d&dq=&hl=fr&lr=&ie=UTF-8&selm=bkjh28%242d16e%241%40ID-53815.news.uni-berlin.de

eh bien, j'ai de mauvaises nouvelles pour lui, c'est le TTI (Texas
Transportation Institute) qui en est arrivé à ce constat de la congestion
généralisée.

http://www.ledevoir.com/2004/09/13/63642.html

Encore une menterie mon Rattus ?

Et encore, il ne faut pas que parler de congestion, il faut aussi penser à
l'aspect pollution qui colle a ce mode de transport.

Je vais maintenant vous donner un exemple d'un pays qui n'a pas mis tous ces
oeufs dans le même panier (autoroutier) en matière de Transport :

Allemagne (en milliards d'euros), période 1992-2002

Investissement %
Réseau ferré 109,2 47,1
Autoroutes fédérales 107,2 46,2
Voies navigables 15,5 6,7

Ces chiffres sont à peu près similaires dans les autres pays Européens. Faisons
maintenant une petite analyse comparative d'un pays qui a investi constamment,
au cours des 80 dernières années, dans son réseau ferré, par rapport à un pays
qui l'a laissé dépérir.

Regardons la carte du Réseau Ferré Français, disponible à la page 3 sur 54 de ce
document pdf : http://www.rff.fr/biblio_pdf/rapport_activite_2003.pdf

On y retrouve 8 catégories de voies. Les voici dans l'ordre, de la meilleure à
la plus poche :

1) En bleu gras, ce sont les LGV, les Lignes à Grande Vitesse. Ce sont des
lignes doubles (une voie pour chaque direction), électrifiées à 25 kV~ et à
grand rayon de courbure pour permettre la grande vitesse. Ici au Canada, on en a
aucune.

2) En Rouge gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 25 kV~. Ici, on en
a aucune.

3) En Vert gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 1,5 kV=

4) En Noir gras, ce sont des lignes doubles non électrifiées, ici, on en a pas.

5) En Rouge, ce sont des voies uniques électrifiées à 25 kV~, ici, on en a une
de longueur insignifiante (30 km), sur la ligne Montréal-Deux-Montagnes (train
de banlieue).

6) En Vert, ce sont des voies uniques électrifiées à 1,5 kV=, ici, on en a pas.

7) En Violet, ce sont des voies uniques électrifiées avec un autre système de
courrant (par exemple, 15 kV~ 16 2/3 Hz), ici, on en a pas.

8) En Noir, ce sont les voies simples non-électrifiées. C'est le type de voies
le plus cheap du réseau français, et ici, c'est entièrement de ce type de voies
qu'es constitué notre réseau, sauf sur Mtl-Deux-Montagnes !

~ : courant alternatif
= : courant continu

C'est certain que c'est pas avec un réseau ferroviaire du tiers-monde qu'on peut
répondre à nos besoins de pays développé en matière de transport, mais il n'est
certainement pas trop tard pour y faire des investissements.
Thibaud
2004-09-16 06:51:04 UTC
Permalink
Post by Boromir
...
C'est certain que c'est pas avec un réseau ferroviaire du tiers-monde qu'on peut
répondre à nos besoins de pays développé en matière de transport, mais il n'est
certainement pas trop tard pour y faire des investissements.
Il faut aussi tenir compte de deux facteurs importants:

- la densité de la population

- le soutien de l'État, qui a plus de pouvoir en France qu'en
Amérique.

D'ailleurs la SNCF abandonne peu à peu les petites dessertes et
sous-traite chaque fois que possible, en attendant de répéter la
malheureuse expérience britannique.
Boromir
2004-09-16 12:26:14 UTC
Permalink
Post by Thibaud
- la densité de la population
Qui ne semble pas si basse si on prend en considération l'étude du TTI.
Post by Thibaud
- le soutien de l'État, qui a plus de pouvoir en France qu'en
Amérique.
Ça, c'est un problème réel. Les routes ici sont publiques, mais pas les rails.
On a peut-être pensé par le passé que ça allait nous donner de meilleur
résultats de laisser la gestion des infrastructures ferroviaires entre les mains
du privé. D'autres ont agi autrement. Après 70 ans, il est peut-être temps de
faire le bilan.

Qui à eu raison ?
Quadx
2004-09-16 10:37:46 UTC
Permalink
Il ne faut pas oublier que l'automobile est un des principaux moteur
économique responsable en bonne partie de la prospérité de l'Amérique
du Nord.

Si on veut favoriser le transport en commun, il faudra refaire nos
devoirs, surtout à Montréal. Il faut éviter de créer des monstres
bureaucratiques comme l'Agence Métropolitaine de Transport. La
construction du métro de Laval, on ne sait pas encore combien de
kilomètres au juste, nous coûtera probablement plus d'un milliard,
voilà tout un cauchemar. Il faudra aussi refiler une plus grande
partie de la facture aux usagers car le contribuable n'en peut plus
d'être surtaxé. Le Québec est encore une fois un exemple à ne pas
suivre.
Post by Boromir
Pendant que les Européens ont investi massivement dans le transport en commun
(urbain et interurbain), que ce soit les autobus, tramways, trains de banlieue,
métros, réseaux ferroviaire entre les villes dont TGV, ici en Amérique du Nord,
on a mis toute notre argent dans le transport routier individuel.
Après tout,
comme dirait Jeff Fillion, c'est une question de LIBARTÉ !!
Aujourd'hui, on se rend compte que notre réseau routier est entrain de saturer,
dans toutes les villes, même à Québec. On dit même que l'ajout de nouvelles
routes ne corrigera pas le problème, au contraire, ça va
l'accentuer. Et même
si Rattus (un criss de trou de cul) à voulu nous faire croire qu'au Texas, tout
était rose
http://groups.google.ca/groups?q=g:thl3153266793d&dq=&hl=fr&lr=&ie=UTF-8&selm=bkjh28%242d16e%241%40ID-53815.news.uni-berlin.de
eh bien, j'ai de mauvaises nouvelles pour lui, c'est le TTI (Texas
Transportation Institute) qui en est arrivé à ce constat de la congestion
généralisée.
http://www.ledevoir.com/2004/09/13/63642.html
Encore une menterie mon Rattus ?
Et encore, il ne faut pas que parler de congestion, il faut aussi penser à
l'aspect pollution qui colle a ce mode de transport.
Je vais maintenant vous donner un exemple d'un pays qui n'a pas mis tous ces
Allemagne (en milliards d'euros), période 1992-2002
Investissement %
Réseau ferré 109,2 47,1
Autoroutes fédérales 107,2 46,2
Voies navigables 15,5 6,7
Ces chiffres sont à peu près similaires dans les autres pays
Européens. Faisons
maintenant une petite analyse comparative d'un pays qui a investi constamment,
au cours des 80 dernières années, dans son réseau ferré, par rapport à un pays
qui l'a laissé dépérir.
Regardons la carte du Réseau Ferré Français, disponible à la page 3 sur 54 de ce
http://www.rff.fr/biblio_pdf/rapport_activite_2003.pdf
On y retrouve 8 catégories de voies. Les voici dans l'ordre, de la meilleure à
1) En bleu gras, ce sont les LGV, les Lignes à Grande Vitesse. Ce sont des
lignes doubles (une voie pour chaque direction), électrifiées à 25 kV~ et à
grand rayon de courbure pour permettre la grande vitesse. Ici au Canada, on en a
aucune.
2) En Rouge gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 25 kV~. Ici, on en
a aucune.
3) En Vert gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 1,5 kV=
4) En Noir gras, ce sont des lignes doubles non électrifiées, ici, on en a pas.
5) En Rouge, ce sont des voies uniques électrifiées à 25 kV~, ici, on en a une
de longueur insignifiante (30 km), sur la ligne
Montréal-Deux-Montagnes (train
de banlieue).
6) En Vert, ce sont des voies uniques électrifiées à 1,5 kV=, ici, on en a pas.
7) En Violet, ce sont des voies uniques électrifiées avec un autre système de
courrant (par exemple, 15 kV~ 16 2/3 Hz), ici, on en a pas.
8) En Noir, ce sont les voies simples non-électrifiées. C'est le type de voies
le plus cheap du réseau français, et ici, c'est entièrement de ce type de voies
qu'es constitué notre réseau, sauf sur Mtl-Deux-Montagnes !
~ : courant alternatif
= : courant continu
C'est certain que c'est pas avec un réseau ferroviaire du
tiers-monde qu'on peut
répondre à nos besoins de pays développé en matière de transport, mais il n'est
certainement pas trop tard pour y faire des investissements.
Boromir
2004-09-16 12:27:43 UTC
Permalink
Post by Quadx
Il ne faut pas oublier que l'automobile est un des principaux moteur
économique responsable en bonne partie de la prospérité de l'Amérique
du Nord.
Si on veut favoriser le transport en commun, il faudra refaire nos
devoirs, surtout à Montréal. Il faut éviter de créer des monstres
bureaucratiques comme l'Agence Métropolitaine de Transport. La
construction du métro de Laval, on ne sait pas encore combien de
kilomètres au juste, nous coûtera probablement plus d'un milliard,
voilà tout un cauchemar. Il faudra aussi refiler une plus grande
partie de la facture aux usagers car le contribuable n'en peut plus
d'être surtaxé. Le Québec est encore une fois un exemple à ne pas
suivre.
1) Le prolongement du métro à Laval aura coûté le même prix au km que dans
n'importe quelle grande ville de pays développé. C'est le mot milliard qui te
fait peur ? Combien de milliard est dépensé chaque année pour l'automobile, et
par le gouvernement, et par le monde en général ? Évalue moi ça et ajoute donc
le prix de la pollution, et tu verras que l'automobile est le mode le moins
économique, après l'avion.... Mais au moins, l'avion a l'avantage de traverser
les océans.

2) L'automobile ne rapporte plus grand chose à l'économie Québécoise
(contrairement aux autres modes), Toutes les usines sont maintenant fermées.
Alors, ici, on pourrait bien la laisser tomber un peu, ça ne nous nuirait
aucunement. Et puis, si l'automobile est un moteur économique, c'est parce que
les gouvernements on voulu mettre tous leurs oeufs dans ce panier là. Mettons
un peu plus d'argent ailleurs, et demain, vous verrez que Bombardier Transport
va en ouvrir de nouvelles usines ferroviaires, au lieu de fermer celle de
Kingston.
Quadx
2004-09-16 21:58:36 UTC
Permalink
Post by Boromir
Post by Quadx
Il ne faut pas oublier que l'automobile est un des principaux
moteur
économique responsable en bonne partie de la prospérité de
l'Amérique
du Nord.
Si on veut favoriser le transport en commun, il faudra refaire nos
devoirs, surtout à Montréal. Il faut éviter de créer des monstres
bureaucratiques comme l'Agence Métropolitaine de Transport. La
construction du métro de Laval, on ne sait pas encore combien de
kilomètres au juste, nous coûtera probablement plus d'un milliard,
voilà tout un cauchemar. Il faudra aussi refiler une plus grande
partie de la facture aux usagers car le contribuable n'en peut plus
d'être surtaxé. Le Québec est encore une fois un exemple à ne pas
suivre.
1) Le prolongement du métro à Laval aura coûté le même prix au km que dans
n'importe quelle grande ville de pays développé. C'est le mot milliard qui te
fait peur ? Combien de milliard est dépensé chaque année pour l'automobile, et
par le gouvernement, et par le monde en général ? Évalue moi ça et ajoute donc
le prix de la pollution, et tu verras que l'automobile est le mode le moins
économique, après l'avion.... Mais au moins, l'avion a l'avantage de traverser
les océans.
2) L'automobile ne rapporte plus grand chose à l'économie Québécoise
(contrairement aux autres modes), Toutes les usines sont maintenant fermées.
Alors, ici, on pourrait bien la laisser tomber un peu, ça ne nous nuirait
aucunement. Et puis, si l'automobile est un moteur économique, c'est parce que
les gouvernements on voulu mettre tous leurs oeufs dans ce panier là. Mettons
un peu plus d'argent ailleurs, et demain, vous verrez que Bombardier Transport
va en ouvrir de nouvelles usines ferroviaires, au lieu de fermer celle de
Kingston.
Métro: Je suis d'accord pour que l'État emprunte pour des projets
structurants qui dureront des décennies, mais il faut aussi penser à
rembourser les dettes avant d'envisager d'emprunter encore. Ce qui
m'écoeure ce sont les mensonges et l'incompétence. Le gouvernement
savait très bien que ce projet coûterait beaucoup plus cher que ce qui
avait été annoncé. Et nos incompétents se sont trompés d'un kilomètre,
il faut le faire. On ne voit ça que dans les républiques de bananes.

Auto: Même s'il n'y a plus d'usine d'assemblage automobile au Québec,
il y a encore beaucoup d'emplois qui dépendent de ce secteur, le
Québec est un important exportateur. Ce sont des emplois payants et
non subventionnés. Quant aux dépenses de l'État, le gouvernement
perçoit beaucoup plus dans les poches des automobilistes qu'il ne
dépense. Notre réseau routier est dans un état pitoyable, aucun autre
pays développé n'a laissé se dégrader ses infrastructures routières
comme l'a fait le Québec, tous ceux qui ont voyagé un peu l'ont
constaté. De plus notre réseau est sous développé, il faudrait
construire de nouvelles routes, de nouveaux ponts, mais n'y pensons
même pas, nous ne sommes même pas capables d'entretenir ceux qu'on a.
J'ajouterais que l'automobile serait un mode de transport plus
économique s'il était taxé plus équitablement. La pollution a un coût
important, mais une voiture pollue beaucoup plus quand elle avance à
pas de tortue sur une autoroute trop étroite.
Bobino
2004-09-17 01:30:52 UTC
Permalink
La pollution a un coût important, mais une voiture pollue
beaucoup plus quand elle avance à pas de tortue sur une autoroute trop
étroite.
`
Plus de routes, plus larges = + de voitures et d'étalement urbain. Les
gens vont agir en fonction des choix qui s'offrent à eux. D'où la
nécessité d'investir dans le transport en commun
--
Bobino
Boromir
2004-09-17 01:33:09 UTC
Permalink
Post by Quadx
Métro: Je suis d'accord pour que l'État emprunte pour des projets
structurants qui dureront des décennies, mais il faut aussi penser à
rembourser les dettes avant d'envisager d'emprunter encore. Ce qui
m'écoeure ce sont les mensonges et l'incompétence. Le gouvernement
savait très bien que ce projet coûterait beaucoup plus cher que ce qui
avait été annoncé. Et nos incompétents se sont trompés d'un kilomètre,
il faut le faire. On ne voit ça que dans les républiques de bananes.
Il est clair qu'un système dans lequel on est obligé de s'endetter constamment
pour faire des projets essentiels, ce qui revient à donner des intérêts à ceux
qui ont de l'argent à prêter, ce n'est pas l'idéal. Je suis d'ailleurs plutôt
contre ce système et je pense que les créditistes étaient loin d'être des fous.

Sauf que dans le système actuel, dont on ne semble pas prêt de sortir, faut
croire qu'il n'y a pas d'autre moyen pour avancer.

En ce qui concerne l'erreur, je n'en sais rien. C'était probablement voulu,
pour faire avaler la pilule aux cheaps et aux automobilistes.
Post by Quadx
Auto: Même s'il n'y a plus d'usine d'assemblage automobile au Québec,
il y a encore beaucoup d'emplois qui dépendent de ce secteur, le
Québec est un important exportateur. Ce sont des emplois payants et
non subventionnés. Quant aux dépenses de l'État, le gouvernement
perçoit beaucoup plus dans les poches des automobilistes qu'il ne
dépense. Notre réseau routier est dans un état pitoyable, aucun autre
pays développé n'a laissé se dégrader ses infrastructures routières
comme l'a fait le Québec, tous ceux qui ont voyagé un peu l'ont
constaté. De plus notre réseau est sous développé, il faudrait
construire de nouvelles routes, de nouveaux ponts, mais n'y pensons
même pas, nous ne sommes même pas capables d'entretenir ceux qu'on a.
J'ajouterais que l'automobile serait un mode de transport plus
économique s'il était taxé plus équitablement. La pollution a un coût
important, mais une voiture pollue beaucoup plus quand elle avance à
pas de tortue sur une autoroute trop étroite.
Je trouve notre réseau routier amplement suffisant. Si les automobilistes
veulent un meilleur pavage, je pense qu'il faut tout simplement réintroduire le
payage sur les routes. Pas question de mettre d'avantage d'argent dans ce
gouffre financier sans fin. Pour ce qui est de la taxe sur l'essence, voilà mon
point de vue : elle ne doit pas être vue comme une façon de financer le réseau
routier (car de toute manière, même les compagnies ferroviaires payent de la
taxe sur le carburant et ils n'utilisent pas les routes), mais plutôt comme un
prix à payer pour avoir le droit de polluer. Polluer l'air que nous respirons
tous, ça doit pas être gratuit il me semble... Cet argent devrait donc servir à
la construction de moyen de transports propres.
Bobino
2004-09-17 01:38:37 UTC
Permalink
Combien de milliard est dépensé chaque année pour l'automobile, et
Post by Boromir
par le gouvernement, et par le monde en général ?
Au Québec en 2003, les Québécois ont dépensé
- 30,3 milliards de dollars pour l'automobile
- 26 milliards pour la santé et les services sociaux
- 13,5 milliards pour l'éducation
- 1,1 milliard pour le transport en commun

Source : Richard Bergeron,
http://www.projetmontreal.org/rf/pdf/reflexion%20programme.pdf (p. 25)
--
Bobino
q***@dure.laine
2004-09-16 23:44:16 UTC
Permalink
Post by Quadx
Il ne faut pas oublier que l'automobile est un des principaux moteur
économique responsable en bonne partie de la prospérité de l'Amérique du
Nord.
Exactement! Rien ne peut deplacer l'automobile mais si on parle
de choix de transport en commun le train devrait couter tres peu.

Ce n'est pas le cas du tout par contre.

Le gouvernement ne devrait pas fournir le service mais pourrait
fournir et maintenir le chemin de fer et louer l'access aux
transporteurs prives pour financer l'infrastructure. Comme ca
on pourrait avoir la concurrence tout en assurant un reseau
adequat pour une densite de population qu'on ne peut pas
comparer a l'Europe du tout.

Pour des distance importantes de 200km et plus, on devrait
etre capable d'embarquer avec l'auto comme sur des traversiers
et ca devrait ENCORE couter moins cher que l'auto. On reduirait
la pollution sans les inconveniances du transport en commun
classique.
Rattus the RAT
2004-09-18 01:15:38 UTC
Permalink
Post by Boromir
Pendant que les Européens ont investi massivement dans le transport en commun
(urbain et interurbain), que ce soit les autobus, tramways, trains de banlieue,
métros, réseaux ferroviaire entre les villes dont TGV, ici en Amérique du Nord,
on a mis toute notre argent dans le transport routier individuel. Après tout,
comme dirait Jeff Fillion, c'est une question de LIBARTÉ !!
Aujourd'hui, on se rend compte que notre réseau routier est entrain de saturer,
dans toutes les villes, même à Québec. On dit même que l'ajout de nouvelles
routes ne corrigera pas le problème, au contraire, ça va l'accentuer. Et même
si Rattus (un criss de trou de cul) à voulu nous faire croire qu'au Texas, tout
était rose
http://groups.google.ca/groups?q=g:thl3153266793d&dq=&hl=fr&lr=&ie=UTF-8&selm=bkjh28%242d16e%241%40ID-53815.news.uni-berlin.de
Post by Boromir
eh bien, j'ai de mauvaises nouvelles pour lui, c'est le TTI (Texas
Transportation Institute) qui en est arrivé à ce constat de la congestion
généralisée.
http://www.ledevoir.com/2004/09/13/63642.html
Encore une menterie mon Rattus ?
Je vais t'en dire une vérité moi, je fais exactement le même milage pour
aller travailler le matin que je faisait à Québec. À Québec je ne passait
même pas proche du centre ville et très souvent je niaisait dans le traffic
plus d'une heure, parfois 2h s'il y avait le moindre accident/pluie/neige.
Et là je ne parle pas de mes cauchemards à Montréal à peu près à chaque fois
que j'y suis été à l'heure de pointe. Ici je part du nord, je m'en vais
direct au centre-ville, je le contourne et je poursuit vers l'ouest, 4-6
voies de large tout le long, généralement ça me prend 20-25 minutes du
moment que je tourne la clé au moment ou je débarque au 4-5e étage du
stationnement. Si c'est ça la congestion généralisée, recule le truck, je
vais t'en prendre 12 caisses.

RAT
Boromir
2004-09-18 14:13:07 UTC
Permalink
Post by Rattus the RAT
Je vais t'en dire une vérité moi, je fais exactement le même milage pour
aller travailler le matin que je faisait à Québec. À Québec je ne passait
même pas proche du centre ville et très souvent je niaisait dans le traffic
plus d'une heure, parfois 2h s'il y avait le moindre accident/pluie/neige.
Et là je ne parle pas de mes cauchemards à Montréal à peu près à chaque fois
que j'y suis été à l'heure de pointe. Ici je part du nord, je m'en vais
direct au centre-ville, je le contourne et je poursuit vers l'ouest, 4-6
voies de large tout le long, généralement ça me prend 20-25 minutes du
moment que je tourne la clé au moment ou je débarque au 4-5e étage du
stationnement. Si c'est ça la congestion généralisée, recule le truck, je
vais t'en prendre 12 caisses.
RAT
Peut-être est-ce une exception.. Je préfère croire le TTI à Rattus.

Il faut aussi éviter de faire de sa situation personnelle un cas général. C'est
aussi une manière de mentir.

«PIS MOÉ, LES MENTEURS, J'HAI ÇA» - jeff fillion -
Rattus the RAT
2004-09-18 20:20:24 UTC
Permalink
Post by Boromir
Post by Rattus the RAT
Je vais t'en dire une vérité moi, je fais exactement le même milage pour
aller travailler le matin que je faisait à Québec. À Québec je ne passait
même pas proche du centre ville et très souvent je niaisait dans le traffic
plus d'une heure, parfois 2h s'il y avait le moindre
accident/pluie/neige.
Post by Boromir
Post by Rattus the RAT
Et là je ne parle pas de mes cauchemards à Montréal à peu près à chaque fois
que j'y suis été à l'heure de pointe. Ici je part du nord, je m'en vais
direct au centre-ville, je le contourne et je poursuit vers l'ouest, 4-6
voies de large tout le long, généralement ça me prend 20-25 minutes du
moment que je tourne la clé au moment ou je débarque au 4-5e étage du
stationnement. Si c'est ça la congestion généralisée, recule le truck, je
vais t'en prendre 12 caisses.
RAT
Peut-être est-ce une exception.. Je préfère croire le TTI à Rattus.
Ben tant mieux si ici on commence à se préoccuper d'un problème avant que ça
soit un désastre, c'est ça qui différencie l'amérique du Québec.

RAT
Boromir
2004-09-19 02:55:10 UTC
Permalink
Post by Rattus the RAT
Ben tant mieux si ici on commence à se préoccuper d'un problème avant que ça
soit un désastre, c'est ça qui différencie l'amérique du Québec.
RAT
Déjà, en disant que ça te prenait 1h à Québec, tu as menti. La moyenne évaluée
par la dernière étude publiée dans Le Soleil disait 15 à 20 minutes à l'heure de
pointe. Et c'est bien ce que ça prend, malgré les ralentissements et les
accidents. À moins, bien entendu, que tu habites à St-Raymond de Portneuf ou à
St-Fereol.

Pour ce qui est de Dallas, la durée moyenne des trajets est de 1.34 heure (1:11)
selon l'étude du TTI disponible ici :
http://mobility.tamu.edu/ums/congestion_data/tables/national/table_1.pdf

Dallas - Forth worth - Arlington
se trouve dans la première section (Very Large Area - villes de plus de 3
millions d'habitants)

T'est rien que un hosti de menteur.

His Infernal Majesty
2004-09-18 09:57:23 UTC
Permalink
On Wed, 15 Sep 2004 22:27:11 -0400, Boromir <***@minastirit.gd>
wrote:
moi jai 2 char dont un avec un gros v8 modifier qui pollue au maximum
c'est ma contribution a faire
rechaffer la temperature au quebec..mais ca na pas marcher cette
année:(
HIM666
Post by Boromir
Pendant que les Européens ont investi massivement dans le transport en commun
(urbain et interurbain), que ce soit les autobus, tramways, trains de banlieue,
métros, réseaux ferroviaire entre les villes dont TGV, ici en Amérique du Nord,
on a mis toute notre argent dans le transport routier individuel. Après tout,
comme dirait Jeff Fillion, c'est une question de LIBARTÉ !!
Aujourd'hui, on se rend compte que notre réseau routier est entrain de saturer,
dans toutes les villes, même à Québec. On dit même que l'ajout de nouvelles
routes ne corrigera pas le problème, au contraire, ça va l'accentuer. Et même
si Rattus (un criss de trou de cul) à voulu nous faire croire qu'au Texas, tout
était rose
http://groups.google.ca/groups?q=g:thl3153266793d&dq=&hl=fr&lr=&ie=UTF-8&selm=bkjh28%242d16e%241%40ID-53815.news.uni-berlin.de
eh bien, j'ai de mauvaises nouvelles pour lui, c'est le TTI (Texas
Transportation Institute) qui en est arrivé à ce constat de la congestion
généralisée.
http://www.ledevoir.com/2004/09/13/63642.html
Encore une menterie mon Rattus ?
Et encore, il ne faut pas que parler de congestion, il faut aussi penser à
l'aspect pollution qui colle a ce mode de transport.
Je vais maintenant vous donner un exemple d'un pays qui n'a pas mis tous ces
Allemagne (en milliards d'euros), période 1992-2002
Investissement %
Réseau ferré 109,2 47,1
Autoroutes fédérales 107,2 46,2
Voies navigables 15,5 6,7
Ces chiffres sont à peu près similaires dans les autres pays Européens. Faisons
maintenant une petite analyse comparative d'un pays qui a investi constamment,
au cours des 80 dernières années, dans son réseau ferré, par rapport à un pays
qui l'a laissé dépérir.
Regardons la carte du Réseau Ferré Français, disponible à la page 3 sur 54 de ce
document pdf : http://www.rff.fr/biblio_pdf/rapport_activite_2003.pdf
On y retrouve 8 catégories de voies. Les voici dans l'ordre, de la meilleure à
1) En bleu gras, ce sont les LGV, les Lignes à Grande Vitesse. Ce sont des
lignes doubles (une voie pour chaque direction), électrifiées à 25 kV~ et à
grand rayon de courbure pour permettre la grande vitesse. Ici au Canada, on en a
aucune.
2) En Rouge gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 25 kV~. Ici, on en
a aucune.
3) En Vert gras, ce sont des lignes doubles, électrifiées à 1,5 kV=
4) En Noir gras, ce sont des lignes doubles non électrifiées, ici, on en a pas.
5) En Rouge, ce sont des voies uniques électrifiées à 25 kV~, ici, on en a une
de longueur insignifiante (30 km), sur la ligne Montréal-Deux-Montagnes (train
de banlieue).
6) En Vert, ce sont des voies uniques électrifiées à 1,5 kV=, ici, on en a pas.
7) En Violet, ce sont des voies uniques électrifiées avec un autre système de
courrant (par exemple, 15 kV~ 16 2/3 Hz), ici, on en a pas.
8) En Noir, ce sont les voies simples non-électrifiées. C'est le type de voies
le plus cheap du réseau français, et ici, c'est entièrement de ce type de voies
qu'es constitué notre réseau, sauf sur Mtl-Deux-Montagnes !
~ : courant alternatif
= : courant continu
C'est certain que c'est pas avec un réseau ferroviaire du tiers-monde qu'on peut
répondre à nos besoins de pays développé en matière de transport, mais il n'est
certainement pas trop tard pour y faire des investissements.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...